Les stages
Les entraînements
Les courses
Les pilotes
Trucs, astuces pour la piste

Partie 1
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6

 
Les Chevals - L'aventure 2018 partie 05
Par Frédo











Je commence les hostilités le 13 mars à Carole avec la Black. J'en profite pour faire la vidange. Je reprends en main la bête ? Tout va bien ! La démultiplication raccourcie renforce le côté Tracteur naturel du moteur Gardette et compense le manque de puissance relatif de cette version.

Le coté tortueux du circuit permet de valider le bien-fondé du gain de poids. Ce petit proto est réellement plus facile à emmener qu’une Voxan d'origine.

La moto marche nickel mais, le reste à faire, … reste à faire.

Nico roule dans le même temps à Alès, mais avec sa KTM. Pour lui aussi, le reste à faire, … reste à faire.

Tripoux bosse comme un fou et roule à Issoire le 15 avril avec une moto quasi prête techniquement. Il ne manque plus guère que le PR 19 et la peinture. Mais il vaut mieux tester sans…

Le premier rendez-vous commun du 28 avril approche à grands pas. Je n'ai toujours pas pu faire le reste à faire et je préfère donc économiser la moto. Je prends ma 33 que je révise à l’arrache en face des plages de Meschers, sur la remorque, pendant les vacances familiales. C'est tendu ! Madame me pose avec la remorque au Vigeant. Elle ne va pas passer 2 jours avec les enfants à me regarder tourner. C'est Ray des Tontons Chicaneurs qui me remontera attelé à son combi.

Nico n'a pas fini sa brêle non plus. Il vient donc finalement avec sa KTM. Tripou nous attend avec une petite dizaine de Tontons. Sa Cazeaux est toujours brute de poly.

Chouette ! Il pleut !

Il ne pleuvait pas, il y'a une semaine. Je suis donc parti sans train de rechange. Donc démontage des roues et achat d’un train de pluies. Au moins ce sera fait pour la course et ce sera l’occasion de s’entrainer dans ces conditions qui sont fréquentes au Vigeant même au mois de juillet. Pourvu que ça ne sèche pas.

C’est chaud, pour Tripou. Il ne connait pas le circuit. On peut être puceau de l’horreur comme de la volupté. L’asphalte est détrempé toute la matinée. Il roule sur des œufs et apprend tranquillement les trajs.

La pluie s'arrête. L’asphalte sèche. Mince ! Je vais massacrer mes pluies tout neufs. On s'arrange avec Tripou. Je roule avec sa moto sur laquelle il a remonté un train pour le sec. S’il repleut, il prendra la mienne. Nous ne roulons pas dans la même série, cela facilite les choses.

Finalement, je fais les deux après midi avec sa moto et lui la matinée du dimanche avec la mienne. Cela permet de comparer des motos qui sont sur le papier identiques.

Son moteur à l'air neuf. Il est très plein à bas et moyen régime. Comme une Gardette, il tracte fort mais peine à prendre ses tours. La démultiplication longue d'origine renforce le phénomène. Il a remplacé la fourche d’origine Marzocchi par une Paioli de l’ancienne génération et son avant s’en trouve bonifié en précision. Par contre, l'arrière semble figé et donne une impression générale de lourdeur.

Le moteur de la mienne semble beaucoup plus libre et prompte à prendre ses tours. Peut-être une cartographie différente (Froget sur la mienne), des échappements plus libres ou un moteur tout simplement plus ancien. La mienne est un peu moins précise mais aussi beaucoup plus vive. Peut-être est-ce dû à l'amortisseur EMC à chappe réglable relevant l'arrière de la moto et basculant donc son assiette sur l'avant sans modifier la hauteur des fourreaux dans les tés.

À part ça, le roulage se passe bien. Nico ne rencontre aucun problème avec sa KTM, même s'il peine à se détendre sous la pluie. Par contre, du côté des Tontons ça tombe et retombe. Bilan : une BM toute neuve broyée (Cadre cassé), une R1 rappée, une autre BM défraichie et même une Suz qui tombe de sa béquille avant sans la roue !?! Sacrés Tontons : éparpillés au quatre coins de la piste façon puzzle, c’est marqué sur leur tee-shirt !

En tout cas on en profite pour finaliser notre inscription : échange de chèques, 250€ chacun, c’est plus qu’honnête.

Les « Chevals » sont dans la course !

Prochain rendez-vous le 19-20 mai. Il faut que toutes les motos soient prêtent.



Eparpillés aux quatre coins de la piste façon puzzle