Les stages
Les entraînements
Les courses
Les pilotes
Trucs, astuces pour la piste

Le compte-rendu de Ray
Les photos du vendredi
Les photos du samedi

 
Stage 1 au Mans en mai 2013
Par Ray

Le stage 1 c’est une expérience à vivre au moins une fois. La piste c’est bien mais avec des bases et des potes c’est mieux !

Deux jours de moto à 100 % jusqu’à en avoir mal ! Les tontons sont des maso ! On part du jeudi dans le camion de lolo avec régis et moi. Lolo nous met la pression, il flotte beaucoup et il pense qu’il à l’option essuie-glace électrique dans le camion !

Arrivé sous la flotte on rejoint deux nouveaux tontons. Deux frères au style étrange, un roule en fiat jaune canari et en ducati ! Le soir on fait un tour de la moto et déjà sa bricole sur la ducati. Un bout de scotch, un tireflex par si par-là, on démonte les rétros. Son frère arrive un peu plus tard dans une voiture qui n’a plus d’essence, lui roulera sur une GSXR comme quoi. Les deux frères ce ressemble leurs pneu sont identique tout juste rodé d’environ 20 000km.

Foufoune et Zaza nous rejoindrons pour le diner. Le lendemain on arrive au circuit maison blanche un petit briefing un café et un gros tour aux toilettes…

L’ambiance est bonne et les instructeurs sont sympa. Le temps est avec nous, il ne pleut pas on est rassuré et ça sera comme ça pendant deux jours ! Au top. Quelques tours de roue sur le circuit on se suit tous, enfin presque je pense suivre l’instructeur alors que je suis une dame qui a loué une moto… Bref, je suis un boulet mais je vais me rattraper.

Au fur et à mesure on commence à prendre nos repères on bosse les trajectoires, la position le blop enfin plein de truc qui ont l’air simple à faire comme ça mais quand on enchaine tout ça devient vite compliqué.

L’ambiance est toujours aussi bonne, le gite est super et la table est remplie. On mange tellement que l’on prend des kilos. Le dimanche on commence à fatiguer, certains tontons s’arrêteront mais le plaisir est toujours là pour ma part. J’ai appris plein de trucs que je vais essayer de ne pas oublier.

Le genou gauche frotte désormais j’ai le souvenir gravé en tête. Je rentre avec foufoune le dimanche le cerveau encore sur la piste que j’en oublie ma voiture qui était resté chez lolo…

En tous cas merci à tous ! Et surtout à Lolo et Foufoune pour les trajets et merci à Hervé pour les photos.

PS : Je n’ai pas parlé de ma moto car je n’ai pas eu beaucoup de commentaire. Lolo a mis presque 2 heures avant de faire ça première remarque. Il avait tellement honte qu’il préférait s’abstenir.

Eparpillés aux quatre coins de la piste façon puzzle